L'AUTRE CÔTÉ DU PÉRIPH

Abonné

 

Le déménagement peut-il être un vecteur de transformation managériale ?

19/06/2020 | par Eric Delon | Innovation

Man with box moving in a new apartament. Moving concept. ©Sandu_Adobestock

La région Ile-de-France voulait se « rééquilibrer au cœur du territoire », rassembler tous ses agents dans un lieu unique et réaliser des économies. C’est la base du déménagement symbolique des locaux du conseil régional en proche banlieue. Le mouvement centrifuge a-t-il été moteur d’un certain changement interne ?

JE_MANAGEMENT_2_728x90_220920

 

Le 1er janvier 2018, la présidente du conseil régional d’Ile-de-France, Valérie Pécresse, et son cabinet étaient les premiers à s’installer dans les nouveaux locaux, flambant neufs, de la collectivité francilienne, à Saint-Ouen (Seine-Saint-Denis) (1). Ce déménagement intervenait quasiment deux ans jour pour jour après le vote – favorable — du conseil régional, le 21 janvier 2016.

 

Le déménagement des 11 sites parisiens dans un site unique « de l’autre côté du périphérique » est une promesse de campagne

 

Au cours des deux mois suivants, l’emménagement se poursuivit par vagues de 100 à 200 agents, pour atteindre 1 450 agents. « Le reste des effectifs, soit 400 agents sur les 1 800 que compte le siège, a intégré le bâtiment fin 2019 » explique Ulysse Dorioz, directeur de la Transformation au conseil régional Ile-de-France.

 

Fortes ...

Ce contenu est réservé aux abonnés

Déjà abonné ?

Connectez-vous

avec vos identifiants
La Lettre du cadre territorial

Pas encore abonné ?