ONCE UPON A TIME

Abonné

 

Storytelling : 6 types d’histoire pour capter l’attention

18/05/2020 | par Franck Plasse | Perso

teatro de sombras chinas para niños proyectadas en una sabana de cama, temática de San Jorge, 23 de abril. marionetas, se ve la mano que los manipula. Dragón, hada, princesa, castillo. Cuenta cuentos ©Adobestock

Commencer une intervention ou un discours par une anecdote est le meilleur moyen de susciter de l’intérêt chez votre interlocuteur… et de pouvoir continuer son propos dans les meilleures conditions. Mais on peut aller plus loin en déclinant plusieurs types d’histoire, toutes utiles.

Le storytelling ne s’arrête pas à l’utilisation d’histoires – mais déploie au contraire toute une panoplie communicante des histoires aux structures de récits en passant par les items narratifs (1). Mais ces histoires sont toutefois un de ses outils privilégiés, notamment comme amorce pour capter l’attention. Depuis des centaines et des centaines d’années, la formule « Il était une fois » est un sésame qui ouvre la porte de l’écoute…

 

Depuis des centaines d’années, « Il était une fois » est un sésame qui ouvre la porte de l’écoute…

 

S’il est possible d’inventer des mises en scène de ces quatre mots magiques, ils ne sont pas forcément faciles à placer dans un contexte professionnel ! Il suffit de les remplacer par une histoire, courte, qui constitue un signal narratif, une sorte d’équivalence au « il était une fois », qui met en alerte le cerveau de vos interlocuteurs.

 

Envoyer son message…

Martin Luther King utilise cette amorce dans son discours à ...

Ce contenu est réservé aux abonnés

Déjà abonné ?

Connectez-vous

avec vos identifiants
La Lettre du cadre territorial

Pas encore abonné ?