publicité

SORTIE DE TRAJECTOIRE

Abonné

 

Un problème d’endettement sur le prochain mandat ?

06/02/2020 | par Nicolas Braemer | Finances

©photoschmidt_AdobeStock_248685975

Les contrats imposés par l’État pour maîtriser les dépenses de fonctionnement des collectivités portent leur fruit. Mais un possible réendettement pointe. En contradiction avec les objectifs de ce contrat.

Fin janvier 2018, le gouvernement faisait adopter la loi de programmation des finances publiques (LPFP) pour 2018-2022.

 

Un objectif respecté dans un premier temps

Le texte fixait un objectif national de progression des dépenses de fonctionnement de l’ensemble des collectivités locales : + 1,2 % par an, y compris l’inflation et à périmètre constant, sur la période 2018-2022. On créait alors un système de contractualisation pour les plus grandes collectivités, celles dont le budget principal de fonctionnement est supérieur à 60 millions d’euros, soit 321 collectivités.

D’après une étude de la Banque postale, 2018, première année d’application de ce dispositif, a vu les collectivités concernées respecter, dans leur ensemble, l’objectif fixé puisque leurs dépenses de fonctionnement ont reculé de ...

Ce contenu est réservé aux abonnés

Déjà abonné ?

Connectez-vous

avec vos identifiants
La Lettre du cadre territorial

Pas encore abonné ?

publicité