TRIBUNE

Abonné

 

Accès élargi des contractuels aux emplois fonctionnels : combien de divisions ?

19/12/2019 | par Amaury Brandalise | Toute l'actualité

toy-1551380_640 ©Pixabay

Le recours aux contractuels c'est bien (enfin pour certains…) mais il faut être conscients de ce que ça produira sur les titulaires. Un calcul à partir de sources chiffrées nous en donne une idée.

L’élargissement prévu par la loi du 6 août 2019 de l’accès des contractuels aux emplois fonctionnels a pour conséquence d’ouvrir considérablement ce marché : début 2020, ce sont 2 700 emplois, contre 1 500 actuellement, sur lesquels les employeurs locaux pourront choisir de recruter indifféremment un contractuel ou un fonctionnaire (+80 %). Outre les postes de DGS-DGA des départements et des régions et DGS de certains établissements publics, seront désormais accessibles aux contractuels les postes de : DGS, DGA et DGST des communes et EPCI à fiscalité propre de plus de 40 000 habitants (contre 80 000 auparavant pour les DGS et 150 000 pour les DGA) (1).

 

Quatre questions essentielles

 

Quelle répartition des contractuels sur les emplois de direction ?

Les « emplois de direction » des collectivités de plus de 40 000 habitants se répartissent en deux catégories :
- les emplois fonctionnels (2 700 emplois) : DGS, DGA, DGST…
- les « autres emplois de direction » (5 700 ...

Ce contenu est réservé aux abonnés

Déjà abonné ?

Connectez-vous

avec vos identifiants
La Lettre du cadre territorial

Pas encore abonné ?