publicité

LES MARMOTTES N'ONT QU'À BIEN SE TENIR !

 

La Vésubie, tout schuss toute l’année

23/12/2019 | par Stéphane Menu | Actualités

la-vesubie-1470734_640 ©Pixabay

Dans les Alpes-Maritimes, la vallée de La Vésubie a joué la carte de la diversification des activités pour implanter des structures pérennes et offrir aux habitants de multiples raisons de profiter de ce cadre mirifique. Il n’y a pas que la neige dans la montagne. Explication de la démarche avec Hervé Moreau, DGA développement du conseil départemental des Alpes-Maritimes.

« S’engager dans un projet structurant de développement à l’échelle d’une vallée alpine regroupant cinq communes, dont chacune avait déjà ses propres outils et équipements touristiques, a nécessité dans un premier temps de partager un diagnostic commun à l’échelle de la vallée sans frontières administratives », assure Hervé Moreau, directeur général adjoint pour le développement au département des Alpes-Maritimes. Depuis longtemps, la Vésubie est LA destination pleine nature du week-end, véritable poumon vert des Niçois. Longtemps, la vallée a souffert de ne pas avoir une station de ski digne de ce nom à l’instar d’Isola 2000 située dans la vallée juste à côté.

 

Le chiffre d’affaires de la saison estivale de la station (de ski) de la Colmiane est aujourd’hui équivalent à celui de la saison d’hiver pourtant deux fois plus longue

 

« Or, le parti pris de la diversification et de l’orientation pleine nature a pour résultat aujourd’hui que le chiffre d’affaires de la saison estivale de la station (de ski) de la Colmiane est équivalent à celui de la saison d’hiver pourtant deux fois plus longue », poursuit le DGA. Pour ce faire, l’accueil sur toutes les saisons a été développé, en multipliant les activités aux quatre coins de la vallée.

 

Trois en un syndicat mixte

« Il a fallu regrouper les trois syndicats mixtes existants pour n’en créer qu’un seul (Ndlr, Syndicat mixte Vésubie Valdeblore), acteur incontournable du développement. La structure juridique et financière ainsi constituée, le programme des équipements et travaux a été planifié pour qu’en six années l’ensemble des équipements soient créés, ou réaménagés ».

Une large concertation avec les habitants de la vallée et toutes les forces vives concernées a été entreprise ; ainsi, le programme envisagé du Vésubia Mountain Park à Saint-Martin-Vésubie a été enrichi d’une salle de spectacles, lieu culturel permettant une plus grande diversité d’activités ancrées au cœur du village.

 

Lire aussi : Neige en montagne : la lutte contre le réchauffement climatique attendra

 

Régies directes et deux DSP

Le département, membre du syndicat et principal contributaire financier, a apporté l’assistance nécessaire pour accompagner un effort d’investissement sans précédent dans la vallée. Après une phase opérationnelle de six années qui a conduit à la réalisation de deux équipements importants (Vésubia et les Thermes), la restructuration et l’extension de la station de la Colmiane et du parc Alpha, une nouvelle ère de gestion s’est imposée au syndicat mixte.

 

Il a fallu organiser des régies directes, constituer des équipes et lancer deux délégations de service public

 

Avec près de 200 emplois générés par les activités dont nombreux sur des contrats de droit privé, il a fallu organiser des régies directes, constituer des équipes et lancer deux délégations de service public : le Vésubia est géré par l’UCPA et les thermes par Valvital.

 

Vibrer Vésubie

La station de la Colmiane est gérée depuis le 1er novembre 2017, par la « Régie Vésubie Valdeblore », régie directe à simple autonomie financière rattachée au syndicat mixte pour le développement de la vallée de la Vésubie et du Valdeblore. Dès 2013, un « pass » Vibrez Vésubie avait été créé pour faciliter l’accès à tous les sites, mais c’est en 2018 avec la création de la marque Pure Montagne que l’offre de services a démontré toute sa cohérence. La combinaison des prestations offertes permet également d’inclure tous les sociaux professionnels de la vallée qui le souhaitent. Le bureau des guides et des accompagnateurs de montagne du Mercantour dispose de locaux au sein du Vésubia Mountain Park pour développer leurs activités.

 

La Vallée de La Vésubie en clin d’œil

- En 2011 : Arrêté de création du Syndicat mixte Vésubie Valdeblore.
- En 2012, la livraison de la cascade de glace artificielle, transformable en tour d’escalade 4 faces l’été, vient compléter l’offre d’activités du Centre nordique du Boréon et ses 20 km de pistes de ski nordique et 10 km d’itinéraires raquettes. La même année, Saint-Martin-Vésubie accueille la première station de trail des Alpes du Sud avec 13 parcours balisés de difficultés variables totalisant 270 km de pistes.
- En 2013, deux nouveaux sites rejoignent le syndicat : la station de ski de Turini Camp d’Argent (3 téléskis – 3 km de pistes de ski alpin) ; la via ferrata de Lantosque (1 200 mètres de voies équipées surplombant La Vésubie et le Riou, alternant passerelles, ponts de singe, poutres et escaliers à flanc de roche, divisés en 3 parcours « enfant », « découverte » et « sportif »). Autre réalisation forte cette année-là : le lancement d’un pass multiloisirs électronique prépayé qui donne accès tout l’été aux activités de loisirs du SMIX avec des tarifs préférentiels.
- En 2014, le Parc animalier Alpha au Boréon, qui propose depuis 2005 au grand public d’observer, à partir d’affûts en bois, des loups en semi-liberté sur un vaste territoire de 12 ha, prend un nouvel essor avec la présentation de loups noirs du Canada et de spectacles de fauconnerie.
- En 2015, la station de Turini Camp d’Argent est dynamisée avec le développement d’activités d’été : kart et trottinette sur herbe et location de vélo à assistance électrique avec application smartphone pour découvrir le site historique de l’Authion.
- En décembre 2015, la station de la Colmiane crée l’évènement avec l’ouverture en décembre 2015 de la plus grande tyrolienne de France 2 663 m.
- L’année 2016 voit l’aboutissement des deux plus gros projets portés par le syndicat mixte : le nouveau centre thermal de Roquebillière Berthemont-les-Bains ouvert au public le 4 juillet 2016 ; le Vesubia Mountain Park à Saint-Martin-Vésubie, ouvert au public le 29 octobre 2016. Premier parc de loisirs d’Europe dédié aux activités de montagne, le site propose entre autres un espace canyoning d’intérieur, unique en Europe, et un espace spéléologie.
- En 2017, le domaine skiable de la Colmiane s’agrandit avec l’ouverture d’une nouvelle piste verte de 2,2 km.
- En 2018, c’est au tour du col de Turini d’être mis en valeur avec l’aménagement d’une piste de luge tubing (bouées gonflables sur revêtement synthétique) et d’une boutique de souvenirs et de produits locaux. 2018 est surtout l’année du lancement de la marque Pure Montagne qui rassemble toutes les activités de loisir de La Vésubie et du Valdebore sous une même bannière.

 

Équilibre économique

En 2016, un plan « escalade et activités alpines » a été créé par le département en collaboration étroite avec l’Éducation nationale et les établissements scolaires présents sur le territoire. Le collège de Roquebillière dispose d’une section « Environnement montagne » qui utilise les infrastructures, comme le Lycée de la montage de Valdeblore. Ces établissements participent à la formation des futurs professionnels de la montagne. « C’est l’assemblage de ces activités, régulièrement alimenté par des nouveautés et non pas quelques activités isolées, qui fait l’équilibre économique de l’exploitation », se réjouit Hervé Moreau.

 

Il faut aussi savoir de temps en temps investir dans des réalisations de notoriété

 

Il faut aussi savoir de temps en temps investir dans des réalisations de notoriété qui pourraient apparaître difficilement rentabilisables si l’on ne considérait pas l’effet induit sur le fonctionnement des autres activités. Ainsi l’ouverture de la tyrolienne géante (2,1M. d’euros) à la Colmiane a induit +60 % d’activité sur la luge d’été dont le CA dépasse aujourd’hui les 200 000 euros/an et +40 % d’activité sur la Colmiane Forest (accrobranche). De nouvelles activités sont en augmentation croissante au centre thermal avec une progression de 27 % cette année sur l’offre bien-être. Pour sa troisième année d’exploitation, le Vésubia Mountain Park voit son chiffre d’affaires en progression par rapport à l’année dernière de plus de 8 % à la fin du mois d’octobre.

 

Lire aussi : L’impact de la déconnexion des citoyens avec la nature est énorme

 

Fonctionnaire territorial de responsabilité

« Ce projet de territoire a permis en moins d’une décennie de concilier les métiers du développement et de la gestion, en assurant une veille stratégique constante et la constitution d’équipes pluridisciplinaires regroupant des compétences extrêmement variées : du responsable animalier, au pisteur secouriste, en passant par les hôtesses d’accueil sous la responsabilité du directeur du syndicat mixte, véritable chef d’entreprise et fonctionnaire territorial », conclut Hervé Moreau.

Pas de commentaire

Ajouter un commentaire

Laisser un commentaire

Tous les champs sont obligatoires (votre adresse e-mail ne sera pas publiée)

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>

publicité