publicité

MÉDIÉVAL

Abonné

 

Kaamelott : l’important, c’est de faire ensemble

15/11/2019 | par Anthony Claverie | E=MC²

faire-ensemble ©Zarya Maxim - adobestock

Vous avez sans doute aimé la série d’Alexandre Astier pour ses dialogues et ses personnages. Au-delà du pittoresque, Kaamelott regorge pourtant aussi de situations managériales et de leçons dont tout un chacun peut s’inspirer. La preuve.

On ne peut pas dire qu’il soit gâté, Arthur, avec un Perceval qui n’est « pas foutu de savoir son nom » ou une reine qui se demande si le fait que le roi « ne la touche pratiquement jamais a une influence sur la fécondité »… Néanmoins, d’avoir promis à « son » Arthur que sa particularité serait de s’entourer coûte que coûte de gens faibles, fait de la série Kaamelott d’Alexandre Astier une source de réflexions précieuses sur un management où l’important, c’est de faire ensemble. Petit tour au Royaume de Logres, dix ans après le dernier épisode de la série et une (longue) année avant la sortie du long-métrage.

 

La qualité d’Arthur est de rester lucide, d’avoir conscience de ses déficiences

 

1. Faire, au risque d’échouer

« J’ai bâti une forteresse […], été chercher des chevaliers dans tout le Royaume […], ai fait construire une grande table […] ronde » (Arthur, Livre V)

Une des qualités essentielles d’Arthur est d’essayer d’accomplir des choses, de ne jamais rester ...

Ce contenu est réservé aux abonnés

Déjà abonné ?

Connectez-vous

avec vos identifiants
La Lettre du cadre territorial

Pas encore abonné ?

publicité