publicité

PAR PRÉCAUTION

Abonné

 

Fonctionnaires : comment piloter prudemment son service en période électorale

28/10/2019 | par Patrick Martin-Genier | RH

Boss holding a red umbrella and defending his team with a gesture of protection. Life insurance. Customer care, care for employees. Security and safety in a business team. Selective focus ©Андрей Яланский - adobestock

À la veille des élections, la tentation sera grande de faire participer les fonctionnaires à la mise en avant du bilan de l'élu. Mais au vu des risques encourus, la prudence s'impose.

La période qui vient de débuter et qui durera jusqu’en mars 2020 est un défi pour les territoriaux. Les élus, maires et présidents d’EPCI, vont faire un bilan pour montrer que les réalisations ont été importantes sous leur mandat.

 

Les fonctionnaires mis à contribution

Ils vont donc être tentés de faire travailler les fonctionnaires pour réaliser des travaux de bilan du mandat. S’il n’est pas interdit de faire ce bilan, les difficultés seront là.

Le fonctionnaire territorial peut souhaiter faire valoir que lui aussi, par son travail, a contribué largement à cette réussite. Cette satisfaction légitime contribue à la motivation des équipes. Mais il y a un double écueil. Le premier est de croire que le fonctionnaire pourrait en récolter les fruits. Ça peut être vrai, à moyen terme, dans une carrière. Mais les seuls qui tirent un profit électoral sont les élus.

 

Le statut qui protège les fonctionnaires a comme corollaire le devoir de ...

Ce contenu est réservé aux abonnés

Déjà abonné ?

Connectez-vous

avec vos identifiants
La Lettre du cadre territorial

Pas encore abonné ?

publicité