PYRAMIDE À DEGRÉS

Abonné

 

La méthode Lean Six Sigma

02/06/2020 | par Fabrice Anguenot | Perso

elite ©denis_pc - Fotolia.com

Synonyme de chasse aux gaspillages et d'efficacité managériale, la méthode Lean Six Sigma fait des émules au sein des entreprises françaises. Nombreux sont les cadres et techniciens désireux de suivre cette formation afin de décrocher le fameux sésame, qui les intronisera « ceinture noire ».

Article initialement publié le 28 avril 2015

 

La méthode Lean Six Sigma est née du syncrétisme de deux modèles d’organisation.

Le Lean (signifiant « mince » en anglais) a vu le jour au Japon dans les années 1970 au sein de l’entreprise Toyota. C’est le vice-président du groupe de l’époque qui l’a défini sous ces termes « prendre conscience du temps qui s’écoule entre le moment où le client passe commande et celui où nous encaissons. À nous de réduire ce temps en éliminant tout gaspillage et tout ce qui n’apporte pas de valeur ajoutée. »

Le Six Sigma a, quant à lui, a été breveté en 1986, par Motorola. Ce processus visait à l’origine les productions industrielles et ne pouvait être manié que par des ingénieurs. La méthode a acquis ses lettres de noblesse lorsqu’elle fut adoptée et simplifiée par General Electric, dans les années 1990.

Depuis, les deux méthodes ont fusionné, afin de s’appliquer à ...

Ce contenu est réservé aux abonnés

Déjà abonné ?

Connectez-vous

avec vos identifiants
La Lettre du cadre territorial

Pas encore abonné ?